Retour aux articles

Portrait d'Amy, Chargée de mission Formation Présentiel chez Bpifrance

Bpifrance s'est associé à MyJobGlasses pour présenter ses métiers aux jeunes talents. Financement, Investissement, Accompagnement, Export... Les ambassadeurs Bpifrance se mettent à disposition des jeunes pour parler de leur métier et les accompagner dans leur démarche d'orientation. Aujourd'hui, Amy Hilliard, Chargée de mission Formation Présentiel, présente son parcours, son métier et son rôle d'ambassadeur.

  • Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Une fois mon bac littéraire en poche, j’ai intégré une classe préparatoire aux grandes écoles section Lettres, avant de poursuivre par une licence de Langues Etrangères Appliquées en anglais et italien. Mon objectif était alors de travailler dans un contexte international, tirant profit de ma maîtrise de ces langues tout en m’inscrivant dans un contexte d’entreprise dynamique. A la suite de ma licence, j’ai rejoint la Sorbonne Nouvelle pour effectuer un Master en gestion de projets internationaux. J’ai réalisé la première année en alternance au sein d’une agence de communication et de design dédiée aux acteurs du luxe. Ce fut une première expérience enrichissante dans une petite structure, ce qui m’a permis de monter rapidement en compétence. J’ai terminé mon Master par une nouvelle alternance au sein de Bpifrance Université. Bien que mon parcours ne me prédestinait pas à travailler dans le monde bancaire, j’ai été séduite non seulement par la mission d’accompagnement des dirigeant(e)s, mais aussi par la forte culture d’entreprise, la proximité et la bienveillance qui règnent dans cette banque. J’ai eu la chance d’être embauchée suite à mon alternance.

  • Pouvez-vous nous en dire davantage sur le métier que vous exercez aujourd’hui au sein de Bpifrance ? En quoi consiste-t-il ?

Je suis Chargée de mission Formation présentiel au sein de la Direction de l’Accompagnement. Chez Bpifrance Université, ou « Direction des Programmes et Cursus – Université des dirigeants », nous sommes en charge de concevoir et déployer des parcours de formation sur-mesure pour les dirigeants dans le cadre d’Accélérateurs PME, ETI, sectoriels, régionaux et territoriaux ainsi que du programme Excellence de Bpifrance. Nous organisons des conférences, ateliers et séminaires de formation dédiés aux dirigeants en partenariat avec des grandes écoles françaises et étrangères ainsi que des experts. Nous proposons des thématiques très ciblées telles que « financer son développement », « la marque employeur » ou encore « l’internationalisation » ainsi que des formations plus axées soft-skills comme la prise de parole en public ou la négociation sous haute tension.

Les équipes de Bpifrance Université regroupent deux volets d’intervention : le présentiel dont je fais partie et le digital qui offre un grand nombre de webinaires, modules, auto-diagnostics sur des thématiques variées. Ces deux pôles travaillent en étroite collaboration pour offrir un service de blended learning, c’est-à-dire un apport de formation à la fois présentiel et digital, aux dirigeants de petites entreprises notamment.

En conclusion, notre objectif est d’accompagner les entreprises dans leur chemin de croissance et de permettre aux dirigeants d’échanger entre eux, prendre de la hauteur et partager leurs bonnes pratiques.

  • Quand et pourquoi avez-vous rejoint le programme MyJobGlasses ?

J’ai rejoint le programme MyJobGlasses au début du confinement, fin février – début mars. J’ai d’abord contacté ma référente RH pour savoir comment je pouvais me rendre utile pendant cette période si particulière. Elle m’a rapidement parlé de MJG que je ne connaissais pas mais dont le principe me plaisait. Mon orientation s’est forgée au fil de mon parcours et des opportunités qui se présentaient. Je n’ai presque pas été accompagnée lors de cette période qui, selon les individus, peut être difficile à vivre. Je n’ai pas donc pas hésité à intégrer ce programme pour aider les étudiants à bien s’orienter.

  • Concrètement, que faites-vous faire en tant que membre et mentor de ce programme ?

J’ai déjà échangé avec 5 étudiants. Les échanges sont toujours très positifs. Je leur donne quelques outils pour les aider à mieux s’orienter.

Tous sont curieux et nos discussions portent sur une large variété de sujets. La thématique bancaire n’est pas forcément la plus abordée : on parle des métiers de l’accompagnement mais pas seulement. Il y a un fort côté psychologique dans l’accompagnement des étudiants. Ils veulent aussi être rassurés, encouragés et entendre qu’ils y arriveront.

Je leur rappelle qu’ils ont le droit de prendre le temps de réfléchir, de se tromper… Prendre une année de césure ? C’est une bonne idée. J’essaie d’estomper à ma mesure la pression qui pèse sur leurs épaules et de les guider dans leur choix. A 20 ans, on ne peut pas toujours savoir vers quel métier on veut s’orienter pour le reste de sa vie – et c’est normal !

  • Quels sont les bénéfices qu'en tirent les jeunes que vous accompagnez ?

On connaît Bpifrance pour son accompagnement financier des entreprises, mais l’accompagnement proposé au niveau de la formation notamment est moins connu. Ces échanges leur permettent de découvrir concrètement cette activité et les métiers qu’on y trouve. La plupart du temps, ils ne se doutent pas de la palette de thématiques et d’Accélérateurs que nous proposons ainsi que de l’enrichissement personnel et professionnel que nous en tirons. L’autre bénéfice concerne le développement de son réseau professionnel. Les étudiants accumulent de nouveaux contacts professionnels et nous identifions, pour notre part, des profils intéressants. Enfin, je dirais que MyJobGlasses offre un gain de temps conséquent aux étudiants en phase d’orientation qui récoltent des informations à la source sans passer par la case « stages ». Les informations échangées proviennent de professionnels en poste et dans un cadre plus informel que l’entretien d’embauche. Ils peuvent s’exprimer plus librement et poser toutes les questions qu’ils souhaitent. C’est très positif.

  • Avez-vous un conseil à leur donner pour bien réussir leur futur entretien avec un professionnel ?

La préparation est la clé du succès. Un entretien ne s’improvise pas. On se renseigne sur l’entreprise et son actualité, on note les mots-clés de la fiche de poste... Je conseille toujours de relire son CV et de préparer les messages clés de son parcours avant de passer un entretien.

  • Plus globalement, avez-vous un message / un conseil à faire passer à ceux qui souhaitent rejoindre Bpifrance ?

Il faut être dynamique, motivé, souriant et optimiste. Je crois qu’il faut aussi développer une certaine appétence pour l’innovation et l’entrepreneuriat qui sont des valeurs piliers de la culture de Bpifrance. Aimer le contact et être à l’aise face aux dirigeants qui sont les principaux clients de la banque doit également faire partie des qualités de nos potentiels candidats d’après moi.

Pour résumer, je crois qu’il faut être passionné pour rejoindre Bpifrance !


Déposer votre CV Restons en contact

Restons en contact

  • Pour consulter notre politique en matière de confidentialité des données lorsque vous candidatez chez Bpifrance, cliquez sur ce lien.