Retour aux articles

Portrait d'Amandine, Chargée de mission Bpifrance Université Présentiel

Chaque semaine, retrouvez un nouveau portrait de la TeamBpifrance. Découvrez le quotidien de nos équipes, les enjeux de chaque métier, et leur rôle d'ambassadeur auprès des jeunes !

  • Quel est ton parcours ? 

J’ai d’abord souhaité me diriger vers les métiers du journalisme. J’ai effectué quelques stages en radio, parfois en tant que bénévole, pour accumuler de l’expérience. Après mon Bac L, je me suis tournée vers des études supérieures de droit dans l’optique de passer les concours d’entrée aux écoles de journalisme. Or, j’ai découvert durant ce cursus en droit, et notamment lors de ma licence effectuée à Southampton en Angleterre dans le cadre du programme Erasmus, les affaires européennes. 

Je me suis alors intéressée aux thématiques du droit européen et communautaire, au fonctionnement des instances, aux initiatives à destination des entreprises ou encore à la solidarité européenne. J’ai décidé d’orienter mes études vers ces sujets passionnants et me suis spécialisée dans l’accompagnement de porteurs de projet pour accéder à des financements européens.

Fraîchement diplômée d’un Master 2 Etudes européennes et affaires internationales - spécialité chef de projet européen à l’Université de Cergy, j’ai eu l’occasion d’intégrer les équipes d’Oséo. J’ai découvert à travers cette expérience enrichissante de plus de 7 ans au sein de la Direction de l’international pilotée par Alain Renck, l’accompagnement des porteurs de projet notamment innovant dans la recherche de financements européens.

En 2013, j’ai rejoint les équipes de la Direction de l’Innovation de Bpifrance, tout juste créée grâce à la fusion d’Oséo avec CDC Entreprises, du FSI et FSI Régions. Mon métier s’est alors davantage orienté vers la recherche de partenaires non seulement européens mais aussi internationaux pour promouvoir les partenariats technologiques à l’International. J’avais notamment en charge la gestion des relations de Bpifrance avec les structures publiques de financement brésiliennes, sud-coréennes ou encore espagnoles et intervenait également dans le cadre des programmes européens de coopération Eureka, Eurostars et Instrument PME.

En 2017, je suis devenue Chargée de mission formation au sein de la Direction de l’International et Université de Bpifrance, pilotée par Isabelle Bébéar.

  • Peux-tu nous en dire plus sur ton métier ? En quoi consiste-t-il ?

L’accompagnement des entreprises est indéniablement la thématique qui caractérise mon parcours. J’occupe aujourd’hui le poste de Chargée de mission Formation Présentiel au sein de la nouvelle direction de l’accompagnement créée en 2018 et spécifiquement dédiée à l’accompagnement des dirigeants pour les aider à atteindre leurs objectifs de croissance.

Mon rôle aujourd’hui est de contribuer à la conception des parcours de formation des dirigeants dans le cadre des accélérateurs PME, ETI, sectoriels et régionaux ainsi que du programme Excellence de Bpifrance.

Pour ce faire, nous référençons d’une part des écoles de commerce et d’ingénieurs, et d’autre part des experts indépendants sur des thématiques business (stratégie, financement de la croissance, innovation, développement à l’International…), ou liées au développement personnel, pour proposer aux dirigeants des ateliers de formation d’un à deux jours et des séminaires business de deux jours au sein des campus des écoles. Nous avons développé de nouvelles méthodes d’animation et sommes formés au co-développement présentiel et en ligne ainsi qu’au « process communication » grâce à la poursuite de formations proposées par la direction RH de Bpifrance. Nous avons donc à notre disposition tous les bons outils dédiés au développement personnel et l’animation de plénières et ateliers pour faire émerger des solutions utiles aux dirigeants. 

Plus globalement, les programmes d’accompagnement que nous animons ont pour objectif de booster la croissance de leurs membres, d’encourager la coopération avec la création de nouveaux partenariats ou encore de faire émerger l’innovation pour bâtir les champions de demain. 

  • Quand as-tu rejoint le programme MyJobGlasses ? Qu'est ce qui t'a motivée à rejoindre la communauté des ambassadeurs Bpifrance ?

J’ai rejoint le programme MyJobGlasses en octobre 2019 suite à un appel à candidature diffusé en interne. L’encadrement et la transmission de savoir sont des valeurs qui me tiennent à cœur. La mission de mentorat auprès de jeunes en situation d’orientation m’a donc tout de suite séduit. 

L’orientation professionnelle n’est pas chose facile. J’ai moi-même passé de longues heures au centre d’information et d’orientation de mon établissement pour me renseigner sur les options qui s’offraient à moi. Cette tâche peut paraître difficile et même parfois angoissante pour quelqu’ un qui n’a aucune idée de ce qu’il veut faire plus tard. Par ailleurs beaucoup de jeunes n’ont pas forcément accès à un service carrière comme ceux que l’on peut trouver dans les grandes écoles. Ils sont souvent peu suivis. MyJobGlasses répond à ce besoin d’accompagnement.

Je trouve également très intéressant et enrichissant d’échanger avec ces profils variés. Le réseau est une composante importante dans la construction d’une carrière. Ce service offre à ces jeunes participants la possibilité de rencontrer et de nouer des liens avec des professionnels dans un cadre moins formel que l’entretien d’embauche. C’est une bonne chose.

  • Concrètement, que fais tu en tant que mentor ?

Depuis mon inscription en tant qu’ambassadrice MyJobGlasses, j’ai eu l’occasion d’échanger en one to one avec une dizaine de participants plus ou moins avancés dans leur processus d’orientation. Certains posent des questions très généralistes, d’autres souhaitent échanger sur des aspects beaucoup plus spécifiques selon les métiers qu’ils visent. Nos échanges sont toujours de qualité. Outre répondre à leurs questions, je leur présente les métiers de l’accompagnement et de la formation qui restent encore largement méconnue auprès du grand public. L’aspect développement personnel, notamment auprès des dirigeants de PME et ETI, est également une thématique que j’aborde afin de sensibiliser ces « jeunes talents » aux opportunités de carrière qu’offrent ses entreprises. 

  • Quels sont les bénéfices qu'en tirent les jeunes que tu as accompagnés ?

Je crois que les participants en tirent de nombreux avantages : la découverte de métiers, et plus globalement de secteur d’activités méconnus, une prise de conscience concernant l’importance du savoir-être, de son parcours et de son expérience en plus de ses diplômes dans un processus de recrutement, la création ou le développement de son réseau professionnel… Grâce à MyJobGlasses, les jeunes peuvent également échanger de manière plus libre avec des professionnels car ils ne s’inscrivent pas dans le cadre d’un entretien d’embauche. Nos discussions sont donc forcément plus directes. 

  • As-tu un conseil à leur donner pour bien réussir leur futur entretien avec un professionnel ? 

Si j’avais un seul conseil à donner pour réussir son entretien professionnel, ce serait de « parler vrai ». C’est-à-dire, être pleinement engagé dans sa démarche que ce soit pour la recherche d’un stage ou d’un emploi. Le recruteur doit sentir que le candidat sait où il va et que sa démarche est réfléchie. Trop souvent, nous voyons des jeunes postuler sans trop savoir où ils mettent les pieds.

  • Plus globalement, un message à faire passer au futurs membres de Bpifrance ?

Bpifrance a développé une culture d’entreprise forte synthétisée par notre slogan « Servir l’Avenir » qui reflète parfaitement notre mission d’intérêt général. Travailler au service des entreprises et plus globalement pour le développement de l’écosystème économique français, doit être un objectif majeur pour ceux qui souhaitent nous rejoindre.


Déposer votre CV Restons en contact

Restons en contact

  • Pour consulter notre politique en matière de confidentialité des données lorsque vous candidatez chez Bpifrance, cliquez sur ce lien.