Retour aux articles

#GRAND ANGLE : Le métier de Contrôleur de gestion chez Bpifrance

Connaissez-vous réellement nos métiers ? Leurs missions ? Leur quotidien ? Suivez nos articles #GrandAngle pour découvrir la diversité des métiers et les coulisses de Bpifrance ! A l’honneur aujourd’hui : le métier de contrôleur de gestion, à travers l'interview par Dogfinance de Pedro Oliveira.

Quel est ton parcours ? 

Diplômé d’un master en Audit et expertise comptable obtenu à l’école supérieure de gestion (ESG) à Paris, je suis contrôleur de gestion au sein de Bpifrance depuis septembre 2021. 

J’ai toujours été dans le contrôle de gestion depuis la fin de mes études. Commençant par être contrôleur de gestion junior au sein d’une structure financière où je suis resté 13 ans et où j’ai appris les tenants et aboutissants du métier. J’ai ensuite rejoint la filiale bancaire d’un gros acteur français de l’agroalimentaire où je suis resté environs 3 ans. Pour arriver à ce jour au sein de Bpifrance en tant que Contrôleur de gestion spécialisé dans l’analytique.


Peux-tu présenter la journée type d’un contrôleur de gestion spécialisé dans l’analytique ?

Pour commencer l’analytique, il faut que la comptabilité soit clôturée et que les ajustements éventuels soient terminés. En arrivant je charge toutes les données comptables et m’assure d’avoir l’exhaustivité des données. Je paramètre mon logiciel de contrôle de gestion avec les clés de répartitions par métier que j’aurais calculé en amont où reçue. Je sors les résultats par métiers et compare ces derniers avec le budget et l’année N-1 pour m’assurer de la cohérence des chiffres. 

Si je constate une variation trop importante, j’analyse les données afin de déterminer les causes de cette variation. Je mets ensuite toutes les données au format de présentation afin de les valider avec mes responsables hiérarchiques. Je présente donc les chiffres à mes responsables en leur expliquant les différentes variations. Une fois les chiffres validés, ces derniers sont envoyés à la direction générale ainsi qu’à chaque métier.


Quelles sont tes missions trimestrielles au sein de Bpifrance ?

  • J’assure le suivi budgétaire (analyse des écarts entre le réalisé et le budget)
  • La ventilation des charges d’exploitation par métiers au niveau groupe
  • Le maintien et le développement de l’outil ANAPLAN
  • Le calcul des différentes clés de ventilation en relation avec les métiers


Pedro Oliveira, Contrôleur de gestion

Le contrôle de gestion est un métier vaste et passionnant, où l’on apprend tous les jours !

Comment se passe le remplacement d’un logiciel de contrôle de gestion actuel ?

Le remplacement d’un logiciel de contrôle de gestion en place est un projet très complexe qui demande beaucoup de ressources et de temps. Cela implique plusieurs équipes de l’entreprise, le contrôle de gestion – les achats mais aussi la DSI. Tout d’abord, il faut recenser tous les besoins afin que le nouveau logiciel réponde au mieux à nos attentes. Il faut ensuite faire un appel d’offre auprès d’éditeurs proposant ce genre de logiciel. Il faut par la suite rencontrer chaque éditeur pour présentation de leur solution. Cette partie est gérée par le service des achats. Le service achat suite à ces réunions sélectionne en général 2 ou 3 éditeurs en fonction des besoins mais aussi du budget alloué au projet. 

Le contrôle de gestion rencontre les éditeurs sélectionnés pour rentrer plus en détail et voir lequel correspond le plus aux besoins. Une fois le choix déterminé, nous devons déterminer avec l’éditeur un planning de mise en place. Il y a plusieurs phases lors du changement d’un logiciel. Nous avons la partie paramétrage, la reprise d’historique et la partie améliorations. Toutes ces phases se font en collaboration avec l’éditeur et demande beaucoup de temps car nous devons à chaque phase du projet faire des recettes afin d’être sûr que les données dans le nouveau logiciel correspondent bien avec l’ancien. En général, un projet comme celui-ci se déroule sur 1 an.


Quels conseils pourrez-tu donner à un étudiant souhaitant se lancer dans ce domaine ?

Le métier du contrôle de gestion est assez vaste. Il peut aller du simple suivi budgétaire à la ventilation par métier. Je lui dirai que c’est un métier où l’on apprend tous les jours. Chaque structure est différente et même si le travail finalement est le même, la façon de le faire est différente et c’est là le plus intéressant. Je lui dirai qu’il n’hésite pas à se lancer dans cette aventure car c’est un métier passionnant et qui permet des interactions avec beaucoup d’autres fonctions de l’entreprise, ce qui donne une vision globale des activités de cette dernière.



Déposer votre CV Restons en contact