Retour aux articles

Portrait d'Adeline, Directrice

Chaque semaine, retrouvez un nouveau portrait de la TeamBpifrance. Découvrez le quotidien de nos équipes, et les enjeux de chaque métier !

  • Quel est ton parcours dans la maison ?

Je suis arrivée en 2014 pour rejoindre le Fonds de Fonds, plus spécifiquement dans l’équipe innovation. J’y suivais des fonds actifs dans l’économie numérique, le cleantech, les biotechnologies…de l’amorçage au capital développement !
En 2016, j’ai évolué vers l’équipe « small caps », toujours au Fonds de Fonds. Mon équipe gère les souscriptions de Bpifrance dans des fonds de PE, dans différentes stratégies (cap dev, transmission, retournement, dette, mezzanine, impact) qui ont toutes en commun de soutenir les entreprises des segments small et mid-cap, quels que soient les secteurs.

  • En quoi consiste le métier d'investisseur en Fonds de Fonds ? Quelles sont tes missions ?

Etre investisseur en Fonds de Fonds ça consiste à accompagner des équipes de gestion privées dans leur levée de fonds, à analyser une stratégie d’investissement, un marché, mais surtout des hommes et des femmes. La qualité des équipes de gestion avec lesquelles nous travaillons est l’élément primordial.
 Les missions : analyser des nouveaux investissements dans des fonds, avec des équipes qu’on connait déjà ou des nouvelles équipes, selon une approche très sélective. Par ailleurs, nous suivons les fonds dans lesquels nous avons investi pendant toute la durée de vie du fonds : l’investissement et le désinvestissement. Je participe aux boards des fonds, j’accompagne les sociétés de gestion dans leurs différentes problématiques liées à la vie du fonds et à l’évolution de l’équipe.
 On est là pour les aider à réfléchir à l’avenir, à leur plan de développement à Moyen / Long Terme : anticiper les prochaines levées de fonds, mettre en œuvre une nouvelle stratégie, envisager un rapprochement avec une autre société de gestion… …On encourage beaucoup la vision entrepreneuriale pour le développement d’une SDG.

  • Comment appréhendes-tu le rôle d’une Directrice d’Investissement Senior chez Bpifrance ?

Le rôle d’un investisseur, c’est d’être responsable de l’ensemble de ses transactions, mais aussi de savoir développer et maintenir des relations de qualité avec les SDG accompagnées, d’être présent pour elles. En tant qu’investisseur dans des fonds, nous sommes du côté client, mais nous devons aussi être au service des équipes de gestion, pouvoir répondre aux interrogations… surtout en étant Bpifrance. Etre le sparring partner pour accompagner les réflexions et les ambitions en somme. En Fonds de Fonds on a une vision globale, Bpifrance est très présente dans le marché, donc on doit faire bénéficier les SDG de notre vision 360 et essaimer les bonnes pratiques de marché.

En termes de compétences, c’est un métier très complet : il faut être un très bon couteau suisse, avec une vision stratégique, des capacités d’analyse financières, juridiques, … L’approche est très multidiscipliaire : RH / finance, juridique, marché, stratégie... On analyse un champ assez large : les sociétés des portefeuilles des fonds accompagnés - donc il est indispensable de comprendre ce qu’est l’investissement direct, mais aussi par exemple leur stratégie de construction de portefeuille, et les dynamiques d’équipe au sein des sociétés de gestion partenaires…

  • Quelles sont les particularités du Fonds de Fonds ?

Le Fonds de Fonds est un métier d’intermédiation, on n’investit pas directement dans des sociétés, mais dans des fonds qui, à leur tour, prennent des participations dans des entreprises. Nos interlocuteurs sont des sociétés de gestion, qui vivent selon le cycle du PE : levée de fonds, investissement, désinvestissement, et dont l’activité dépend aussi du contexte général de marché.
 Une des particularités de notre métier est l’importance de la dimension humaine. Comme je l’ai dit, la qualité des équipes est fondamentale. On mise sur des hommes et des femmes clés. On cherchera à comprendre comment ces hommes et ces femmes vont générer un flux d’affaires, attirer des dirigeants d’entreprises et leur donner envie de les avoir à leur capital : on analyse un track-record mesurable, objectif, mais aussi des éléments moins tangibles comme la capacité à nouer des relations de confiance avec les dirigeants d’entreprise.

  • Quelles sont les qualités dont tu as besoin en priorité pour exercer ta profession ?

Ce n’est pas forcément une qualité mais il faut en priorité aimer l’investissement en fonds de fonds.

Les profils peuvent être très variés dans les équipes Fonds de fonds, l’essentiel est d’être à la fois généraliste et agile – la diversité d’approche est fondamentale.

Et enfin, il me semble qu’il faut aimer être dans la relation tout en sachant bien tenir ses positions.

  • Ta journée type en une phrase ?

Je n’ai pas de journée type car on ne fait jamais 2x la même chose. Un process d’investissement se déroule en plusieurs étapes : premières rencontres pour déterminer notre intérêt, due diligence, présentation à nos instances de décision, négociation juridique des documents contractuels, puis suivi de nos participations : participation aux AG investisseurs, aux comités, …

On a tous à tout moment plusieurs projets qui sont à différents stades du process. Je peux commencer ma journée par une réunion d’un board d’un fonds pour faire le point sur les derniers investissements, enchaîner avec une réunion de négociation juridique pour un fonds dont le premier closing est proche, ensuite assister à un pitch d’une équipe qui démarre sa levée de fonds, puis être aussi un peu derrière mon ordinateur pour me pencher sur la data room d’un fonds pour lequel nous sommes en due diligence ! … Je contribue aussi à des sujets de réflexion transversaux qui concernent l’ensemble de Bpifrance, en ce moment par exemple je participe à une réflexion sur la communication.

  • Quel conseil donnerais-tu à ceux qui veulent faire carrière dans l’investissement ?

Il faut d’abord y goûter pour voir si on aime ! Ce sont des métiers passionnants, on est au plus près de ceux qu’on accompagne que ce soit en investissement direct ou en fonds de fonds d’ailleurs, c’est hyper gratifiant de voir la valeur ajoutée financière économique et humaine qui est apportée par le capital investissement pour permettre le développement de projets d’entreprise. Pour moi, le capital investissement est un formidable outil de transformation de l’économie.


Déposer votre CV Restons en contact